Clermont-Ferrand va offrir la place de Jaude, son plus précieux et vaste écrin, son cœur historique et battant, au Grand Départ de cette 2e édition du Tour de France Femmes avec Zwift. Et la métropole auvergnate ne perdra pas longtemps de vue le peloton des coureuses qui, au bout d’une large boucle champêtre, reviendront se disputer la victoire en centre-ville, avenue Carnot. Une arrivée à Clermont, une rareté dans l’histoire du Tour, les pentes du mythique Puy de Dôme, toutes proches, lui ayant été souvent préférées pour une conclusion plus musclée. On en recense donc deux seulement, et encore l’une d’entre elles, celle que le plus parisien des Bretons, André Le Dissez, a remportée en 1959, s’est-elle terminée hors du territoire municipal, tout à côté, sur le circuit de Charade, théâtre de nombreux Grands Prix auto et moto et de deux Championnats de France de cyclisme... La première, qui avait à l’époque marqué les esprits et demeure encore dans la mémoire des aînés clermontois, était revenue dans la liesse à l’enfant du pays, le détonnant Raphaël Géminiani, formidable champion puis grand directeur sportif, vainqueur en solitaire à domicile en 1951. « Le Grand Fusil » terminera deuxième du classement général cette année-là, derrière l’intouchable Hugo Koblet.

  • Préfecture du Puy-de-Dôme (63)
  • Habitants : 147 900 (Clermontois et Clermontoises), 296 200 dans les 21 communes de Clermont Auvergne Métropole, 662 000 dans le Puy-de-Dôme

clermont-ferrand.fr
clermontmetropole.eu

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives de la course Le Tour de France Femmes avec Zwift