Édition 2022

Victoire d'étape 0
Classement général 1
Concurrentes en course 6
Directeurs sportifs : LAUKE Ronny / DURYEA Beth https://www.wmncycling.com/

L'histoire

Sponsorisée par une marque de cycles allemande et un fabricant américain de pièces détachées de vélo, cette formation fait partie des plus anciennes du peloton. Au cours de ses 20 ans d’existence, un anniversaire fêté cette année, elle a terminé à deux reprises au 1er rang du classement UCI (2007 et 2008) et par huit fois (consécutivement) dans le top 3 (2007 à 2014).

Issue en 2002 de l’équipe messieurs T-Mobile, elle a d’abord été dirigée par le comité olympique américain qui trouvait dans cette structure le moyen de préparer ses coureuses pour les JO d’Athènes 2004, ponctués d’une médaille d’argent en chrono pour Deirdre Barry. La structure s’est depuis éloignée du comité US et n’a cessé d’alterner entre licence américaine (2011, 2013-2014) et allemande (2005-2010, 2012, puis depuis 2015). 

  • Victoire Finale0
  • Victoire d'étape0
  • Maillot jaune0
  • Victoire Annexe0

LES CHIFFRES

10. Depuis sa dernière victoire, le 13 juin 2019, sur la 4e étape du Women’s Tour, Katarzyna Niewiadoma a terminé dix fois à la 2e place et cumulé 17 podiums et 30 top 5. Série en cours.

7. On trouve sept coureuses dans le top 60 mondial arrêté au 5 juillet : Niewiadoma (8e), Chabbey (13e), Rooijakkers (25e), Paladin (46e), Klein (50e), Barnes (53e) et Bossuyt (57e).

11. Les nationalités représentées sur un total de 15 coureuses. C’est l’effectif le plus cosmopolite du peloton féminin.